« Il y a une surproduction d’énergie en Europe et, par conséquent, beaucoup de gaspillage d’énergie coûteux. Nous voulons y remédier et mettre en place un système énergétique plus cohérent et plus efficace », déclare Grégory Lamotte, fondateur de Comwatt, une société spécialisée dans les énergies intelligentes, basée à Montpellier. Comwatt – un jeu de mots sur la « communauté du watt » – propose une façon intelligente de faire fonctionner vos appareils électriques afin de maximiser l’utilisation des énergies renouvelables et de minimiser les coûts et le gaspillage. Retrouvez d’autres informations ici.

« Grâce à la technologie, nous pouvons surveiller vos appareils électriques les plus consommateurs d’énergie et les allumer et les éteindre en fonction de votre niveau de production d’énergie photovoltaïque », explique Grégory, illustrant parfaitement ce que l’on appelle l’Internet des objets (IoT).

L’ensemble du système fonctionne grâce à des appareils électroniques interconnectés qui sont programmés pour partager et échanger des données sur leur comportement énergétique comme votre robot éducatif notamment. « Les données indiquent les heures d’utilisation des appareils et la quantité d’énergie qu’ils nécessitent, ce qui nous permet de les programmer pour qu’ils utilisent l’électricité de manière efficace, alors que c’est moins cher », explique Grégory. « Par exemple, nous pouvons baisser la température de votre congélateur à la température minimale pendant la journée, en utilisant de l’énergie solaire bon marché, et l’éteindre la nuit. La température peut augmenter légèrement la nuit, mais il fera encore assez froid pour maintenir toute la nourriture dans un état sain jusqu’au lendemain matin », ajoute-t-il. Même chose pour l’eau chaude : Nous pouvons la chauffer en utilisant de l’énergie solaire propre et compter ensuite sur le stockage pour la garder chaude pendant ces quatre heures où vous en avez besoin. Cela peut vous surprendre, mais nous pouvons réellement le faire avec près de 80 % de la consommation d’énergie d’un ménage. En fin de compte, nous pouvons réduire la facture d’électricité de 50 à 70 % », déclare M. Grégory.

Depuis sa création, en 2013, Comwatt n’a cessé de se développer. Cependant, le développement d’un tel produit nécessite un investissement initial important dans la recherche et le développement. « Le cloud et les grandes analyses de données offrent de nombreuses possibilités, mais il faut apprendre à en tirer le meilleur parti et à transformer ces idées en réalité. Cela nécessite une bonne source de financement », ajoute M. Grégory.

Grâce à une importante prise de participation de Soridec, une société de capital-risque soutenue par le FEI, la start-up a réussi à poursuivre le développement de son produit et à le préparer pour le marché. « Soridec a beaucoup d’expérience dans les start-ups innovantes et a joué un rôle clé dans le développement de notre entreprise. Nous espérons qu’avec ce partenariat, nous pourrons développer davantage notre entreprise », dit-il, « Nous ne voulons pas être la start-up innovante pionnière qui n’a jamais décollé. Nous avons maintenant 9000 clients à travers la France mais notre produit est déjà extensible jusqu’à 1 million de clients. L’avenir est numérique. Il n’y a aucun doute à ce sujet. La façon dont nous traitons tant de choses va aussi devenir numérique. Il n’y a pas de place dans l’avenir pour les dinosaures qui n’embrassent pas la révolution numérique… »