Nous suivre

2022 : le très haut débit bientôt accessible à tous

Facebook
Twitter
LinkedIn

Lancé en 2013, le plan France très haut débit avait pour objectif de couvrir l’intégralité du territoire français avec internet très haut débit. Étalé sur une durée d’environ 10  ans, cette initiative a dû mobiliser tant les acteurs privés  que les acteurs publics. En 2022, à l’aube de l’échéance de ce projet colossal, les statistiques officielles laissent croire à une disponibilité imminente du très haut débit  sur tout le territoire de la France. Les détails dans cet article.

Les acteurs du plan France très haut débit

Pour réaliser le plan France très haut débit, il a fallu un investissement de 20 milliards d’euros. La réalisation du projet ainsi mis sur pied a été répartie entre les opérateurs privés et les collectivités territoriales.

Les opérateurs privés

Les opérateurs privés sont les acteurs qui ont couvert la majeure partie du territoire avec le très haut débit. Ils se sont engagés à couvrir les territoires urbains de toute la France. Ces derniers représentent 55 % des locaux professionnels et des logements. Les opérateurs privés (Orange, SFR…) ont alors eu pour mission de déployer la fibre optique jusqu’au logement et locaux des abonnés (FttH) sur l’ensemble des communes concernées.

Pour savoir si votre logement peut être  connecté à la fibre optique, il faut effectuer un test d’éligibilité à la fibre auprès des différents FAI français.

Les collectivités territoriales

Ces acteurs publics ont la responsabilité de déployer le très haut débit dans les territoires ruraux. Ces derniers couvrent 45 % des logements et locaux professionnels. Ce déploiement est réalisé dans le cadre de réseau d’initiative publique soutenu financièrement par l’Etat français à hauteur de 3,3 milliards d’euros. L’union européenne a également apporté son soutien pour la réalisation de ce projet.

Le déploiement du très haut débit sur l’ensemble du territoire français

Aussi bien les zones urbaines que rurales sont concernées par ce projet de grande envergure.

Dans les territoires urbains

La couverture des zones urbaines par le très haut débit est réalisée par les opérateurs privés. Ils déploient les réseaux de fibre optique jusqu’à l’abonné, dans les localités urbaines du territoire. Celles-ci représentent plus de 20 millions de locaux.

Dans les localités denses, notamment les 106 communes les plus peuplées du territoire, les différents opérateurs déploient respectivement leurs réseaux FttH.

Dans les zones AMII (plus 3600 communes), les opérateurs Orange et SFR se sont engagés auprès de l’Etat à déployer la fibre optique jusqu’aux logements des abonnés.

Dans les territoires ruraux

En ce qui concerne l’implémentation du plan France très haut débit dans les territoires ruraux, elle se manifeste à travers la construction des réseaux d’initiative publique. Ces derniers mobilisent l’ensemble des technologies existantes pour apporter un débit de qualité à la collectivité territoriale concernée.

Pour le plan de déploiement, les collectivités territoriales conçoivent puis étendent les réseaux d’initiative publique. Ces réseaux sont d’envergure départementale et peuvent être intégrés dans un projet à l’échelle régionale.

Comme dans les territoires urbains, les réseaux d’initiative publique mobilisent la fibre optique jusqu’à l’abonné. Pour mettre sur pied ces réseaux FttH, les collectivités font nécessairement appel à des partenaires privés, car il s’agit là de chantiers complexes de grande envergure.

Quelques partenaires sollicités par les collectivités territoriales :

  • Les cabinets de conseils
  • Les entreprises de travaux
  • Les opérateurs télécom

Pour avoir des informations sur les projets publics en cours dans votre territoire, vous devez contacter le porteur du réseau d’initiative publique.

Une accélération du déploiement de la fibre jusqu’à l’abonné

Depuis le lancement de ce projet, le déploiement de la fibre jusqu’à  l’abonné progresse fortement sur tout le territoire français.

Depuis 2020, les opérateurs privés Orange et SFR se sont engagés à étendre le réseau  FttH en zone urbaine.

Il faut également noter la montée en puissance des réseaux d’initiative  publique, portés par  les collectivités territoriales.

Le plan France très haut débit a pour principal  objectif de couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit. Depuis son lancement en 2013, on a constaté un fort déploiement  du réseau FttH dans toute la France. Celui-ci est assuré d’une part par les opérateurs privés, d’autre part par les collectivités territoriales. Chacun ayant un territoire bien défini.