Nous suivre

Câbles et conditionnement d’énergie

Facebook
Twitter
LinkedIn

 

 

 

Quoi de neuf chez Tributaries ?

Au CEDIA 2007, nous avons présenté 30 nouveaux produits. Donc, lorsque vous demandez ce qui est nouveau, je pourrais passer beaucoup de temps à décrire tous nos nouveaux produits. Cependant, je vais me contenter d’évoquer les points forts. Les changements se situent dans trois catégories principales ; les nouveaux noms et constructions de câbles, l’électronique HDMI et l’introduction d’une barrette d’alimentation CA. Concernant les câbles, nous avons renommé nos gammes de produits des séries Alpha, Delta, Direct et Silver aux séries 3, 5, 7 et 9. Ces nouvelles désignations permettent de mieux comprendre la hiérarchie. Les câbles des séries 7 et 9 ont tous été redessinés, à l’intérieur comme à l’extérieur, ce qui a permis d’améliorer leurs performances globales et leur esthétique. Nos câbles HDMI de la série 7 et nos câbles HDMI, vidéo composite et composant de la série 9 sont désormais fabriqués selon une nouvelle construction appelée peau-mousse-peau. Cette construction assure un haut niveau de cohérence dans le maintien de l’impédance du câble, 75 ohms pour la vidéo et 100 ohms pour le HDMI. Pour nos câbles audio, la construction des séries 7 et 9 utilise désormais la technologie de la paire torsadée, le conducteur de signal étant à âme pleine et le conducteur de retour à torons. Le conducteur de retour du câble de la série 9 est argenté. Pour les deux séries, le conducteur de signal est à âme pleine et le conducteur de retour est toronné. Sur les deux séries, le blindage n’est pas soudé sur l’extrémité de réception fournissant un arrangement pseudo-équilibré. Les conducteurs centraux des câbles vidéo composites et composants de la série 9 sont argentés à 2,5 %, tandis que les câbles de la série 7 sont argentés à 1,25 %. Pour des raisons de cohérence de fabrication, les corps des connecteurs HDMI des séries 9 et 7 sont moulés sous pression. Les gaines de câble utilisées sont désormais en métal et en tissu, tissées pour former une finition attrayante pour ces produits de haute performance.

 

Tous les câbles HDMI sont-ils fondamentalement les mêmes ? 

Absolument pas ! La technologie numérique HDMI est très impitoyable lorsqu’elle est utilisée avec des appareils électroniques ou des câbles mal conçus. Cette technologie s’appuie fortement sur 4 câbles à paires torsadées de faible capacité qui ont la même longueur pour chaque paire de chaque contact de connecteur à une extrémité du câble à chaque contact correspondant à l’autre extrémité du câble avec une tolérance d’environ 20/1000″. Si les signaux rouge, vert et bleu n’arrivent pas en même temps, la 4e paire portant le signal « horloge » ne peut pas synchroniser les signaux RVB, ce qui entraîne une panne.

Combien d’entreprises indiquent le calibre AWG (American Wire Gauge) de leurs câbles HDMI ? Tributaries est l’une des rares à spécifier l’AWG très clairement sur l’emballage. C’est l’une des spécifications les plus importantes, surtout lorsque vous utilisez des câbles de plus de 3 mètres. Certains des « câbles bon marché » vendus sur Internet et dans certains magasins de grande surface sont de 30 AWG ou moins. Lorsqu’ils sont utilisés, ils peuvent produire une image, cependant lors d’un examen minutieux, des « étincelles » sur l’écran deviendront évidentes.

L’intégrité du connecteur est un autre problème pour les câbles HDMI. Pour beaucoup de câbles moins chers, le blindage dans le connecteur et/ou le câble est mal fait ou inexistant permettant l’intrusion de bruit. Pour les longs câbles HDMI, nous recommandons un câble 26AWG jusqu’à 15 mètres et 23AWG jusqu’à 20 mètres. L’utilisation d’un prolongateur externe est une excellente assurance de performance pour ces câbles de longue portée.