Comment mettre en sécurité votre tableau électrique

tableau électrique
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le tableau électrique est au centre même de vos installations. Il va accueillir les entrées et les sorties électriques de la majorité de vos équipements. Il faut donc bien le protéger afin de vous assurer que tout fonctionne correctement et pour garantir votre sécurité ! Cependant, comment le protéger ?

Les 3 dispositifs de sécurité les plus importants

Optez pour une protection différentielle

Bien que la situation soit assez rare, il arrive qu’un tableau électrique n’ait pas de protection différentielle. C’est pourtant grâce à elle que l’on peut détecter les fuites de courant à la terre et que l’on peut protéger les occupants. Vous éviterez les risques d’électrocution ou d’électrisation. L’interrupteur différentiel est sis à la tête du tableau électrique. Il faut par contre être attentif à sa taille et au bout de test pouvant simuler une fuite de courant. Il faut aussi que l’installation dispose de :

  • une prise de terre ;
  • une liaison des masses à la terre ;
  • deux liaisons équipotentielles.

Le dispositif de surintensité

Il est important de faire installer par un expert des disjoncteurs ou des coupe-circuits fusibles. Quand une surintensité survient, ces derniers peuvent donc stopper le circuit pour vous protéger d’un début d’incendie électrique. Chaque circuit doit avoir le sien.

L’appareil général de commande et de protection du bien

Cet appareil est propriété d’Enedis et se situe près de votre logement. Aussi, il doit être facilement accessible afin de couper le courant rapidement en cas d’urgence. C’est un disjoncteur de branchement ou d’interrupteur à mettre en tête du tableau.

Comment protéger son bien contre la foudre ?

 

La foudre peut provoquer d’importants dégâts sur votre installation électrique et surtout les appareils de votre maison. En effet, les surtensions sont non négligeables et pour vous en protéger il faut joindre un professionnel pour l’installation d’un parafoudre. Il va vous débarrasser du trop-plein d’énergie et surtout de la tension vers la terre. Le tableau électrique précablé sera donc protégé contre les éventuelles surtensions. D’ailleurs, cela est obligatoire dans certaines régions où les phénomènes météo sont importants.

Bien contrôler son installation

Il faut savoir que la connexion de vos appareils à la terre est non négligeable afin que certains équipements marchent bien. C’est surtout le cas dans une salle de bains ou pour que votre lave-linge fonctionne correctement. Cela protègera les risques d’électrocution ou encore d’électrisation de tous les occupants. Bien évidemment, un des moyens de bien gérer son électricité, c’est de vérifier le tableau électrique, s’il montre de signes de défaillance ou non. Si tel est le cas, avec les risques au niveau de la sécurité sont non négligeables. C’est pourquoi il faut faire un contrôle tous les 10 ans par un expert dans le domaine.

Visualiser la norme du tableau

C’est la norme NF C16-600 du juillet 2017 qui établit le diagnostic sécurité de l’installation électrique d’une habitation. Cette norme impose 11 points de contrôle et mettra en place la mise en sécurité du tableau. Pour des installations anciennes, il faut se référer aux conseils d’un professionnel.