Comment obtenir une maison connectée optimale ?

Facebook
Twitter
LinkedIn

Une maison connectée peut révolutionner votre quotidien en vous offrant confort, sécurité et économies d’énergie. Cependant, sa mise en place nécessite une réflexion approfondie pour en tirer les bénéfices optimaux. On vous présente à cet effet les étapes à suivre pour transformer votre foyer en un havre de bien-être intelligent.

 

Vous devez choisir judicieusement votre solution connectée

 

La première étape pour rendre votre maison plus moderne et fonctionnelle est de bien déterminer vos besoins spécifiques. Faites l’inventaire des différents équipements que vous souhaitez connecter afin de sélectionner la solution la plus adaptée. Évaluez ensuite les offres sur le marché sans perdre de vue que les bons fournisseurs proposent des services complets. Ils intègrent généralement la domotique, la sécurité et le multimédia. Retenez toutefois que leurs systèmes ne sont pas toujours compatibles entre eux. C’est d’ailleurs pour cette raison que vous devez miser sur une solution évolutive et ouverte comme Wiser de chez schneider électric par exemple. Privilégiez tout de même les équipements qui bénéficient d’une bonne assistance technique. Vous évitez ainsi les déconvenues en cas de problème.

 

Assurez un déploiement optimal

 

Une installation correcte est la clé d’un système connecté performant. Commencez donc par sécuriser votre réseau Wi-Fi à l’aide d’un mot de passe robuste pour empêcher les accès non autorisés. Mettez également à jour le micrologiciel des différents composants de façon régulière. Essayez par ailleurs de diviser votre domicile en zones fonctionnelles distinctes afin d’adapter les réglages en fonction des pièces. Soignez tout de même le placement des différents équipements pour faciliter l’installation des détecteurs de mouvement à des endroits stratégiques.

 

L’harmonisation des interfaces de contrôle

 

Vous pouvez bientôt piloter tous les équipements de votre maison connectée depuis une application unique. Mais, avant cela, constatez que l’unification progressive des interfaces simplifie considérablement leur utilisation au quotidien. Vous évitez ainsi la multiplication des commandes disparates. Tâchez également de définir des scénarios d’usage personnalisés qui regroupent vos préférences. Par exemple, un scénario « Départ au travail » peut simultanément régler le chauffage en mode éco, éteindre les lumières et armer le système d’alarme. Ce sont là des gestes simples qui remplacent efficacement toute une série d’actions.

 

Analysez vos données énergétiques

 

La domotique facilite le suivi précis des consommations d’énergie. Reliés à des capteurs, le chauffage, la climatisation et l’éclairage transmettent leurs niveaux d’activité en temps réel. Vous disposez ainsi d’un bilan exhaustif des dépenses engagées. Mieux, la compréhension de ces informations est nécessaire pour optimiser votre gestion énergétique. Vous pouvez rectifier le tir très rapidement en identifiant les sources de gaspillage.

 

Le profit d’un confort sur mesure, une nécessité !

 

Chaque membre du foyer peut désormais bénéficier d’un environnement idéal, et cela, pièce par pièce. La température, l’éclairage et la diffusion multimédia se règlent avec une extrême précision pour satisfaire tous les goûts. Vos habitudes sont également prises en compte. Mieux, la reconnaissance de présence active les équipements requis uniquement quand quelqu’un est sur place. Cela évite les gaspillages superflus. En outre, la supervision de l’air intérieur vous aide à maintenir une qualité optimale. Vous respirez ainsi une atmosphère toujours saine et exempte de polluants ou d’allergènes nocifs.

 

Renforcez la sécurité des occupants

 

La sécurité reste la priorité absolue dans une maison connectée. Les récentes solutions intègrent de multiples mesures de protection. Des détecteurs de mouvement, de fumée, de monoxyde de carbone, de fuite de gaz et d’intrusion veillent en permanence. En cas d’alerte, le système avertit immédiatement les autorités compétentes ainsi que les résidents. De plus, vous pouvez visualiser les images des caméras de surveillance et contrôler l’accès à distance. Retenez également que le paramétrage de zones de sécurité empêche tout accès indésirable. Les enfants ne peuvent donc pas manipuler par inadvertance des équipements potentiellement dangereux.