Nous suivre

Sommaire

Filament 3 D : un indispensable de l’impression 3D

Facebook
Twitter
LinkedIn

 

Lorsque vous souhaitez vous lancer dans l’impression 3D, il est important de bien choisir l’imprimante qui convient, tout comme les consommables qui vont lui permettre de fonctionner. Le filament 3D fait partie des éléments importants de l’imprimante 3D. Face aux nombreuses variétés disponibles sur le marché, il peut être difficile de trouver celui qui s’adapte le mieux à vos besoins. Cet article vous livre quelques conseils pour mieux choisir votre filament 3D.

 

Qu’est-ce qu’un filament 3D ?

 

Tout comme la cartouche d’encre destinée à l’imprimante de bureau, le filament est indispensable à l’imprimante 3D. Il s’agit en effet d’une matière composée de plastique, sur laquelle l’imprimante 3D effectue l’impression. Elle est représentée par des fils qui s’enroulent autour de la bobine. Par ailleurs, pour les entreprises industrielles, la bobine de filament 3d pour professionnels conviendra parfaitement à la réalisation de leurs activités. 

 

Quels sont les types de filaments 3D ?

 

Les filaments 3D sont classés en 2 catégories, dont les plastiques amorphes et les plastiques semi-cristallins. Ils déterminent la structure du plastique selon leur réaction à l’impression. Par ailleurs, les filaments 3D standards sont le PLA et l’ABS. Aussi, parmi les plus techniques, on peut citer le nylon, le PET, le POM et le polycarbonate. Enfin, les thermoplastiques hautes performances HPP et les filaments composites et flexibles sont destinés aux imprimantes haut de gamme.

 

Les filaments PLA

Le PLA ou Acide Polyactique est une matière à base d’amidon de maïs. Il a l’avantage d’être biodégradable et peut être utilisé pour tout type d’impression 3D.

 

Les filaments ABS

L’ABS ou Acrylonotrile Butadiène Stylrène est surtout utilisé par les entreprises industrielles. Il résiste aux chocs et peut être recyclé. Toutefois, il nécessite un plateau chauffant et fond entre 210 à 235 ° C.

 

Les filaments PET

Le PET est un plastique polyester mixte très rigide. Il détient une grande stabilité thermique, ce qui rend l’impression facile. De plus, il est 100 % recyclable. 

 

Les filaments polycarbonates

Ils sont très résistants et durables. Ils sont surtout utilisés pour produire des prototypes industriels et des fabrications additives.

 

Comment choisir le filament pour son imprimante 3D ?

 

Le filament est la matière principale pour la fabrication d’un objet 3D. Il est donc très important de bien le choisir. Bien que la plupart des consommables soient compatibles avec toutes les imprimantes 3D, il n’en est pas de même pour les filaments. Voici quelques critères à considérer pour choisir le filament adapté à votre imprimante 3D :

  • la température maximale de l’extrudeuse ;
  • la sensibilité de l’environnement à l’odeur et aux vapeurs chimiques ;
  • l’existence d’un lit chauffé ;
  •  la résistance à l’eau et à la chaleur ;
  • la finition (lisse ou brillante) ;
  • la fonctionnalité, la rigidité, la flexibilité ;
  • les zones détaillées ;
  • la compatibilité avec l’ABS ou le PLA ;
  • la compatibilité du diamètre de la bobine avec l’imprimante 3D.

Comment entretenir son filament 3D ?

 

Afin de conserver l’état de votre imprimante 3D plus longtemps et ainsi obtenir de meilleurs résultats, il est important de bien entretenir le filament. Voici quelques points à considérer pour éviter de l’endommager :

 

Le chargement du filament

Voici les étapes pour effectuer le chargement d’un nouveau filament sur votre imprimante 3D :

  • détacher le filament de la bobine ;
  • couper le bout du filament en biais ;
  • insérer le filament dans l’extrudeuse. Celui-ci passera d’abord au niveau de la roue crantée, puis dans le tube et enfin, au niveau de la hot end et de la buse. Pour ce faire, utilisez le levier de l’extrudeuse.

L’entretien de la bobine

Les bobines de filament sont très sensibles à l’humidité de l’air. Afin de conserver leur qualité et celle des impressions, il est conseillé de les stocker dans un contenant hermétique avec un sachet hydratant lorsque vous ne les utilisez pas. Par ailleurs, pour savoir si votre filament 3D est encore humide, vous devez vérifier s’il pétille ou s’il crée des bulles à l’extrusion. Dans ce cas, vous devez attendre qu’il sèche complètement ou bien séchez-le au four à 40 °C.