Si certaines ondes électromagnétiques émises sont connues pour être dangereuses et nocives, d’autres sont assez controversées. Ces pollutions électromagnétiques émanent de partout : micro-ondes, ordinateurs portables, téléphones portables, compteurs Linky, objets connectés… Nous sommes entourés de rayonnements électromagnétiques, mais comment s’en protéger ?

Les divers types de champs électromagnétiques

Un champ électrique peut se développer à cause de variations de tension, et le champ électrique peut croître à cause de flux de courants électriques. Plus ces champs sont élevés, plus les rayonnements électromagnétiques sont décuplés.

L’émission d’ondes ionisants

Ce sont des ondes nocives comprenant celles à moyennes et hautes fréquences et pouvant entraîner des lésions cellulaires.

Ce sont les rayons UV, les rayons gamma ou encore la lumière UV.

Les ondes magnétiques non ionisants

Il s’agit des ondes transmises comprenant les rayonnements à basse fréquence. Ces ondes néfastes proviennent des téléphones, des compteurs intelligents, des appareils Bluetooth, des réseaux sans fil ou encore des fours à micro-ondes…

Est-ce que l’exposition aux ondes magnétiques est dangereuses ?

Maintenant que vous en savez plus sur les appareils qui émettent des ondes (ondes électriques ou magnétiques), nous allons parler des divers dangers. Selon l’Agence nationale des fréquences et l’OMS, les ondes envoyées à basse et haute fréquence affectent le corps différemment.

Les ondes smartphones

Vous avez déjà constaté que votre téléphone portable devient très chaud quand vous conduisez ? Quand vous l’utilisez en tant que GPS ou quand vous téléphonez au volant, l’intensité des ondes est décuplée pour maintenir le réseau. Plus on cherche à maintenir le réseau, plus les émissions d’ondes sont importantes.

Retrouvez des tests et informations sur les ondes téléphoniques sur cet article de Charlestech.

Les micro-ondes

Il faut partie des appareils électriques qui envoient des ondes radio à haute fréquence. Par contre, cet appareil envoie une onde que lorsque la porte est bien fermée pour réduire l’exposition au maximum. Il faut bien vérifier le fonctionnement de l’appareil afin d’éviter les ondes cancérogènes.

Le Wi-Fi

Le Wi-Fi représente-t-il une menace pour la santé publique ? Généralement, les fréquences ne dépassent pas les 2.4 GHZ. Donc il faut une exposition sur le long terme pour des effets négatifs sur l’organisme.

Comment se protéger et capter les ondes ?

Garder le smartphone et le PC à distance

Aujourd’hui, il est complexe de se séparer de son téléphone. Vous devez par contre éviter de le garder dans la poche car le rayonnement peut provoquer la stérilité ou un cancer. Vous pouvez aussi coller un patch anti ondes et vérifier le débit d’absorption du smartphone.

Pour le PC, posez-le sur la table plutôt que sur vos genoux.

Privilégiez le haut-parleur ou le Bluetooth

Utiliser un casque ou des oreillettes peut être pratique comme précaution contre une onde nocive. Certes, il y a des ondes, mais elles sont minimes. Vous pouvez aussi utiliser le haut-parleur de votre smartphone pour le tenir éloigné de vous.

Sécuriser votre maison

Vous pouvez mettre en place certaines mesures afin de sécuriser au maximum votre famille comme l’usage de gaines anti-rayonnement ou de peintures ou encore de tissus précis. Cela vous permettra de vous protéger correctement des ondes néfastes pour l’organisme.

Parmi les méthodes simples à utiliser :

  • Débrancher les appareils quand on ne les utilise pas pour éviter de gaspiller l’énergie mais aussi pour réduire les rayonnements émis dans votre maison ;
  • Garder la chambre éloignée des champs électromagnétique. Laissez les appareils connectés dans les autres pièces dans la maison ;
  • Eviter d’utiliser des éclairages fluorescents et halogènes ;
  • Si vous utilisez le Wifi au lieu du câble Ethernet, il faut débrancher quand on ne l’utilise pas.

Comme nous sommes entourés de champs électromagnétiques provenant de multiples appareils, il convient de connaître leur impact en temps réel sur le corps humain afin de prendre les dispositions nécessaires.