Les articles les plus lus

Quel carrelage pour mon extérieur ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Les sols extérieurs sont soumis aux intempéries et aux chocs thermiques, le choix du revêtement sera donc important à choisir. En effet, choisir du carrelage pour l’extérieur, comme pour une terrasse peut s’avérer compliqué.

Quel type de matériau choisir ?

Pour le carrelage exterieur, le matériau doit être un grès cérame, car il présente de nombreux avantages et caractéristiques : résistance aux chocs et résistance au gel. Pour agrandir votre espace, nous vous conseillons de privilégier les grands formats. Vous pouvez également créer une unité avec le sol intérieur. L’avantage, c’est que vous allez pouvoir créer une continuité entre les deux espaces qui donnera l’impression que votre salon s’étend à perte de vue ! Les collections de carrelage ont souvent leurs équivalents intérieurs en antidérapant pour l’extérieur. Oui, car il faut penser à votre sécurité et privilégier un carrelage d’extérieur antidérapant. Une fois la sélection faite de votre carrelage, place à la mise en place ! Il existe aujourd’hui plusieurs types de pose dont la pose collée classique (on comprend dans ce mode la pose scellée) et la pose sur plots pour votre carrelage d’extérieur.

La pose collée (classique)

Cette pose nécessite d’avoir au préalable coulée une dalle et de privilégier des carreaux normés R10. Ce sont des carreaux anti-dérapant afin de vous apporter une sécurité face au risque de chute notamment en cas de sol mouillé. De plus, ils restent faciles d’entretien. Les normes supérieures telles que le R11 seront plus difficiles d’entretien, car ce carrelage accroche plus que le R10. Cela vous obligera à utiliser le balai brosse ou le Karcher pour l’entretien de votre carrelage d’extérieur. A noter que l’utilisation du Karcher est à limiter, car il abîme les joints et crée des points d’entrée pour l’humidité qui peut conduire à terme à des décollements de carreaux. On privilégiera une date de commencement des travaux au printemps ou en été. Avec la douceur des températures, cela favorise le séchage.

La pose sur plots

La pose sur plot est une alternative à la pose collée de carrelage. Vous devrez aussi privilégier la dalle béton comme support pour la planéité. L’avantage de cette pose est qu’elle ne nécessite ni colle, ni joint. Ainsi, vous pouvez vous lancer dans votre projet terrasse toute l’année, en été comme en hiver peu importe les températures. L’autre avantage est de pouvoir récupérer des hauteurs importantes (de 28 mm à 595 mm) vous permettant ainsi de supprimer une marche entre votre intérieur et votre extérieur. De plus si vous avez des tuyaux à faire passer sous votre terrasse, c’est un excellent moyen de les camoufler. Les produits en pose sur plots doivent obligatoirement être en grès cérame et faire 20 mm d’épaisseur. Ils sont toujours antidérapants. Encore un avantage : vous pourrez nettoyer au Karcher sans être inquiété pour les joints et ainsi monter et démonter votre terrasse comme bon vous semble. Concernant la pose, vous pourrez la faire vous-même, sans aide professionnelle ! Vous pouvez aussi utiliser les carreaux en 20 mm d’épaisseur pour faire vos pas japonais posés directement sur vos cailloux ou votre terre.

Comment choisir ses plots ?

Il existe 3 types de plot :

  • Plot fixe : il permet de rattraper la hauteur notamment avec les portes de fenêtres, et ce, de façon régulière ;
  • Plot réglable : à utiliser si votre terrasse possède des différences de hauteur que vous souhaitez rattraper ;
  • Plot auto nivelant : il vous permet de rattraper votre hauteur et de corriger la pente de votre sol sur 5%. Vous aurez un sol parfaitement plan.