Quel réglage adopter avec un déshumidificateur d’air pour un sous-sol ?

humidité
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Dans les maisons d’aujourd’hui, les sous-sols ont de nombreux usages. Certains s’en servent pour le rangement ou comme espace de travail, d’autres se rendent même dans leur sous-sol lorsqu’ils veulent passer un peu de temps seuls. Une chose, cependant, que tous les sous-sols ont en commun est : leur mauvaise qualité de l’air et problèmes d’humidité ! Ce n’est un secret pour personne que la meilleure solution pour faire face à ces problèmes réside dans l’utilisation d’un déshumidificateur, mais que devez-vous faire exactement ? La réponse peut être délicate en fonction de votre situation spécifique.

Il est important de déshumidifier un sous-sol pour éviter le développement de moisissures, mais il est facile de faire grimper le taux d’humidité si vous ne choisissez pas le bon réglage. Nous allons explorer les facteurs, notamment la quantité d’humidité contenue dans votre pièce et les types de matériaux qui composent ses surfaces, afin que vous puissiez définir un niveau de déshumidification approprié. Plus d’informations sur la déshumidification et les déshumidificateurs d’air sont accessible sur cette page : https://www.savoir-avant-achat.com/deshumidificateur-dair/.

L’humidité du sous-sol et l’importance d’un réglage précis

Si vous utilisez un déshumidificateur dans votre sous-sol, il est important que le taux d’humidité reste inférieur à 50 %. La meilleure façon de contrôler cela est d’acheter un hygromètre. Si votre déshumidificateur d’air est fourni avec un hygromètre, le problème est réglé ! Mais si ce n’est pas le cas, nous vous recommandons d’en acheter un séparément pour obtenir des mesures plus précises et pour pouvoir l’utiliser ailleurs.

Avez-vous besoin d’utiliser un déshumidificateur dans votre sous-sol pendant les mois d’hiver et d’été ?

L’humidité relative de l’air est supérieure à 60 % pendant la plupart des saisons. Il est donc plus facile pour vous d’utiliser un déshumidificateur, mais certaines saisons présentent un air plus sec et un taux d’humidité plus faible que d’autres.

L’humidité de l’air en hiver est inférieure à celle de l’été. Cela signifie que vous n’aurez pas besoin de faire fonctionner un déshumidificateur aussi souvent pendant les mois les plus froids, c’est donc le moment de faire une pause ! Néanmoins, n’oubliez pas : ne baissez pas votre garde. Même s’il n’y a pas trop d’humidité dans certaines parties de votre maison ou de votre bureau, l’humidité peut toujours atteindre des niveaux élevés au moment où l’on s’y attend le moins. Gardez donc un œil sur toutes les zones et assurez-vous qu’elles sont également sèches !

Quels sont les réglages appropriés d’un déshumidificateur pour un sous-sol ?

Il est important de maintenir l’humidité de votre sous-sol à un niveau sûr. Cela signifie que vous devez faire fonctionner votre déshumidificateur fréquemment tout au long de la journée afin que cette pièce ne devienne pas trop humide ou sèche. Cela peut être nocif pour les objets qui s’y trouvent, comme :

  • les tableaux ;
  • les antiquités ;
  • les appareils électroniques ou informatiques…

Pour éviter que cela ne se produise, profitez de toutes les occasions pour faire circuler de l’air frais dans la pièce jusqu’à ce que le taux d’humidité redescende, avant de la refermer avec des portes et des volets si nécessaire. Afin d’éviter le développement de moisissures dans votre sous-sol, maintenez un déshumidificateur dans une fourchette de 40 à 60 % d’humidité. La meilleure façon d’y parvenir est de régler le déshumidificateur à exactement 50 %.

Certains humidificateurs sont équipés d’une fonction appelée humidistat, qui vous permet de régler les niveaux d’humidité relative qu’il doit maintenir. Lorsque ces paramètres sont atteints, l’appareil s’éteint jusqu’à ce que les conditions changent et qu’il y ait un autre pic d’humidité, auquel cas il se rallume automatiquement. Lorsque votre déshumidificateur fonctionne plus longtemps, il augmente la possibilité d’avoir des factures d’électricité plus élevées. Pour éviter que cela ne se produise, cherchez les fuites dans votre sous-sol et essayez de les colmater.

Où placer un déshumidificateur dans votre sous-sol ?

En cas de problèmes d’humidité modérée, un déshumidificateur doit être placé sur le sol. L’utilisation de surfaces surélevées peut réduire la convection et faire en sorte que de l’air plus chaud soit libéré dans la pièce que celui qui y est aspiré. Il est important de placer un déshumidificateur au bon endroit. Si vous le placez assez près, les objets trop secs risquent de se fissurer ou de s’abîmer en raison d’un séchage trop rapide et trop complet. Cela peut causer des problèmes même si tout votre sous-sol n’est pas correctement déshumidifié !

Lorsque vous placez le déshumidificateur, il est préférable de centraliser sa position afin d’obtenir une circulation d’air maximale. S’il y a une prise d’air à 360 degrés sur votre appareil, orientez le côté vers la zone la plus humide de votre sous-sol. Si ce n’est pas le cas, essayez de le placer de la manière la plus centrale possible afin de maximiser les résultats.

Un déshumidificateur placé au sous-sol est-il suffisant pour résoudre les problèmes dans toute la maison ?

L’un des principaux inconvénients d’un déshumidificateur installé au sous-sol est qu’il n’est pas suffisamment ventilé. Les sous-sols sont généralement situés loin de toute fenêtre et n’ont pas beaucoup de connexion avec les autres pièces du même niveau qu’eux parce qu’ils sont souterrains ou autrement isolés. Il n’y a donc pas de circulation d’air adéquate entre votre sous-sol et d’autres zones auxquelles vous pouvez accéder régulièrement par des évents ou des portes au niveau du sol, comme les couloirs menant aux chambres à coucher à l’étage. Ce manque de connectivité empêcherait une circulation d’air adéquate pour maintenir l’humidité à un niveau bas dans toute la maison.

Lorsque vous déshumidifiez une maison, il est préférable de laisser les portes et les fenêtres ouvertes depuis les autres pièces afin que l’air circule suffisamment bien. Si vous ne suivez pas ce conseil, quel que soit l’appareil que vous utilisez, votre taux d’humidité ne sera pas aussi bas dans toute la maison, car chaque pièce a ses propres schémas de circulation d’air qui se synchronisent d’eux-mêmes.

Si vous ne souhaitez pas être confronté à un problème d’humidité dans votre maison, il est préférable d’acheter un déshumidificateur distinct pour chaque pièce. Sinon, il suffit de laisser un déshumidificateur électrique allumé pendant que vous dormez ou que vous êtes à la maison pendant la journée et d’ouvrir les portes/fenêtres lorsque cela est possible pour laisser l’air frais circuler dans toute la maison.

En conclusion, un déshumidificateur est le meilleur moyen d’éliminer l’humidité d’un sous-sol. Il doit fonctionner à la bonne vitesse et dans les bonnes conditions pour bien fonctionner, sinon le taux d’humidité ne s’améliorera pas beaucoup. La salle de bains a généralement un taux d’humidité plus élevé que les autres pièces, mais si l’air humide de votre maison pénètre dans cet espace, vous devriez envisager d’en installer un dès que possible !