Nous suivre

Quels sont les travaux de rénovation énergétique?

Facebook
Twitter
LinkedIn

 

La rénovation énergétique consiste à améliorer la performance énergétique dans une habitation. Les travaux de rénovation englobent généralement différentes opérations, telles que le changement de votre système de chauffage et la réalisation de travaux d’isolation. D’une manière générale, les aides allouées pour la rénovation énergétique dépendent de la nature de votre projet. 

 

Pourquoi faire des travaux de rénovation énergétique ?

 

Réaliser des travaux de rénovation énergétique permet de réduire votre facture d’énergie. En effet, vous avez la possibilité de réaliser des économies, en installant une pompe à chaleur ou en réalisant des travaux d’isolation des murs et des fenêtres. Ces travaux visent également à optimiser votre confort de vie et à valoriser votre bien immobilier. Vous pouvez cliquer ici https://synergie-transition.fr/, si vous voulez avoir plus d’informations sur les travaux de rénovation énergétique. 

 

Quels sont les travaux concernés ?

 

Voici la liste des travaux de rénovation énergétique que vous pourriez effectuer :

 

L’isolation thermique de votre maison 

Les travaux d’isolation permettent de réduire votre consommation énergétique, jusqu’à 30 %. Ainsi, vous pouvez effectuer des travaux sur la toiture, les portes et fenêtres, ainsi que le sol de votre maison. En général, les travaux d’isolation doivent être réalisés au début de la transition énergétique. 

 

Les travaux de ventilation 

Si vous voulez avoir une bonne isolation, il est nécessaire de disposer d’un bon système de ventilation. En effet, la qualité de l’air à l’intérieur de la maison doit être renouvelée régulièrement. Pour cela, il est préférable de contrôler le fonctionnement de votre système de ventilation assez souvent. Toutefois, vous devez installer un système de VMC performant. 

 

Le remplacement de portes et fenêtres

Le remplacement des portes et fenêtres est indispensable, si vous souhaitez améliorer votre confort à la maison. D’ailleurs, ceci permet de garantir votre confort thermique tout au long de l’année. 

 

Le changement du système de chauffage 

Il faut noter que le changement de votre appareil de chauffage n’est possible, qu’après avoir effectué les travaux d’isolation thermique. Pour cela, vous pouvez :

  • installer une pompe à chaleur ;
  • remplacer le chauffe-eau ;
  • changer ou installer une chaudière à haute performance énergétique ;
  • changer ou installer des panneaux solaires ;
  • installer un système de climatisation performant.

Comment financer vos travaux de rénovation énergétique ?

 

La réalisation des travaux de rénovation peut vous coûter relativement cher. Toutefois, l’Etat peut vous octroyer une aide financière, afin de réduire vos dépenses pour le financement de vos travaux. Pour ce faire, vous pouvez demander une aide auprès de MaPrimeRénov, de l’Eco Prêt à Taux Zéro, ou des aides locales, régionales et départementales. Pour pouvoir bénéficier de ces aides, suivez les étapes ci-après :

  • identifier votre projet de rénovation ;
  • demander un devis auprès d’un artisan RGE ;
  • créer un dossier et s’inscrire sur la plateforme gouvernementale ;
  • demander une aide ;
  • réaliser vos travaux.

Comment identifier les travaux de rénovation énergétique prioritaires ?

 

C’est une question très importante avant toute démarche. En effet, vous devriez savoir ce qui est vraiment prioritaire, isoler votre maison ou changer votre installation de chauffage. En tout cas, vous devez tout d’abord évaluer vos besoins

 

Pourquoi est-il nécessaire d’installer une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) ?

 

L’installation d’une Ventilation Mécanique Contrôlée ou VMC est surtout indispensable, afin de réduire le taux d’humidité dans votre logement. Grâce au système VMC, l’air pourra circuler librement dans les conduits dédiés à cet effet ainsi que les bouches d’extraction. Voici les différents types de ventilation VMC que vous pourriez installer :

  • la VMC simple ;
  • la VMC hygroréglable ;
  • la VMC double flux ;
  • la VMC flux auto-réglable.