Nous suivre

Qu’est-ce que le ROI ?

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le ROI, c’est le retour sur investissement. En clair, cela désigne le ratio entre la mise de départ (investissement) et la somme que va engendrer cet investissement (le retour).

 

Dans le webmarketing, le processus d’amélioration du ROI se compose de quatre étapes :

  • acquisition de trafic ;
  • analyse du trafic ;
  • optimisation de la visibilité du site ;
  • augmenter les conversions.

L’objectif principal est d’accroître le trafic du site pour augmenter le nombre de conversions, tout en gardant les frais d’acquisitions de visiteurs au plus bas.

 

Pour cela, il faut comprendre les points forts et les points faibles du site. Google offre plusieurs outils permettant l’analyse des données et pour améliorer le nombre visiteurs. Google Analytics et Webmaster Tools donnent une excellente mesure de la nature de votre site et de son audience. Ces outils permettent d’analyser votre site pour comprendre les points fort (sources de trafic à développer), mais surtout les points à améliorer (pages web à fort taux de rebond) afin d’augmenter ses performances.

 

Google Analytics, un outil d’analyse pointu et ergonomique

Que votre site web soit en ligne depuis un moment ou que vous veniez de le créer, l’objectif est toujours le même : amener un prospect à effectuer l’action qui vous sera bénéfique. La conversion d’un internaute en affaire se traduit de différentes façons. Elle peut prendre une des formes suivantes :

  • clics sur un espace publicitaire de votre site (Rémunération Adsense par exemple) ;
  • inscription à la newsletter, demande de contact ou remplissage d’un formulaire de demande de devis. (Site vitrine).

L’objectif de conversion est simple en théorie. Dans la pratique, cela se fait dans le temps avec l’aide de tests et d’analyses de votre site web et des différentes pages qui le composent.

 

Google voit tout, Google sait tout…

Avec cet outil, il est possible d’analyser le comportement de vos visiteurs et donc d’y réagir tout en s’adaptant aux attentes de la majorité des visiteurs pour accroître leur nombre. L’objectif n’est pas seulement d’augmenter les visites, mais surtout d’éviter un fort taux de rebond. C’est-à-dire qu’il est effectivement indispensable d’avoir des visiteurs, mais si le taux de rebond est de 100 % cela ne sera pas vraiment important. Le taux de rebond correspond aux clients visitant le site, mais n’étant pas intéressé par son contenu et de ce fait, ne restant pas sur ce site.

 

Google Analytics vous indique :

  • Les sources de trafic et le taux de conversion correspondant. (Pensez à rajouter le code de suivi sur la page « Merci » qui finalise la demande de devis). Les sources peuvent être affichées par pays, par site de provenance, par région, par page d’arrivée, etc.
  • Les liens les plus cliqués de vos pages.
  • Les pages qui ont le meilleur / le pire taux de rebond.
  • Le cheminement des internautes de page en page et les pages de sorties.
  • Toutes les informations possibles et imaginables à propos de votre site et de ses visiteurs.

 

D’autres outils disponibles au calcul du ROI

Il existe bien évidemment d’autres logiciels pour pouvoir calculer le retour sur investissement (ROI).

Faut-il parler de transformation ou de conversion ?

Le terme de transformation s’appliquerait plus au Rugby. Le terme correct est conversion (conversion en anglais et surtout sur Google Analytics). Lorsqu’un individu croit à la qualité du produit ou du service qui lui est présenté, on dit qu’il est converti de l’état de prospect à celui de client. On ne transforme pas les gens, on les convertit.

Le mot transformation dans la langue française est trop fort. Le terme de « taux de conversion » vient des États-Unis (conversion rate). C’est le terme à employer en analyse et gestion de site. La « francisation » du CTR en « taux de transformation » n’est pas réellement adaptée.