Nous suivre

Tierce Maintenance Applicative (TMA) : de quoi s’agit-il ?

TMA
Facebook
Twitter
LinkedIn

L’utilisation de logiciels et autres applications par les entreprises est devenue incontournable pour optimiser le fonctionnement de leur activité. Toutefois, pour s’assurer de travailler dans de bonnes conditions, les sociétés doivent impérativement mettre en place un suivi pointu du système informatique. Cela reste le meilleur moyen d’éviter les bugs et les dysfonctionnements susceptibles de paralyser l’activité. La TMA est ce processus informatique qui consiste à externaliser la gestion du SI à un prestataire informatique tiers dans le cadre d’un contrat.

 

Qu’est-ce que la TMA ?

 

La TMA est l’externalisation partielle ou totale de la maintenance des logiciels et applications utilisés par les professionnels d’une entreprise. Le prestataire en maintenance applicative assure le suivi et le bon fonctionnement du système d’information (base de données, applications et autres logiciels) pendant que les salariés de l’entreprise se concentrent sur leurs missions. Un contrat de TMA est essentiel pour maintenir l’outil informatique en bon état. Cela passe par la mise en place d’actions préventives ou correctives. La TMA est le plus souvent prise en charge par une société de maintenance intervenant de manière ponctuelle, lui permettant de travailler pour plusieurs clients. Un conseiller est en outre attribué à chaque société, afin de bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Le contrat de gestion informatique passé entre l’entreprise et le prestataire se nomme infogérance. À noter que chaque contrat est unique et que c’est aux entreprises d’en définir les contours avec le prestataire, en fonction de leurs besoins.

 

Quels sont les avantages de la TMA ?

 

La Tierce Maintenance Applicative présente plusieurs avantages et c’est pour cela qu’elle doit être considérée par les entreprises qui disposent d’un parc informatique, grands groupes comme PME. On retrouve parmi les avantages :

  • des économies sur le budget : la TMA évite d’avoir à embaucher un salarié à temps plein pour la gestion du système d’information. Le contrat d’infogérance est en général annuel ou biannuel avec forfait à la tâche. Moins il y a d’interventions et plus les coûts sont maîtrisés ;
  • une expertise technique qualitative : un prestataire informatique dispose toujours de véritables experts aux compétences techniques pluridisciplinaires en comparaison avec un gestionnaire du SI interne ;
  • une meilleure réactivité et une plus grande flexibilité : dans un contrat d’infogérance, le prestataire met en place un suivi pointu du SI et intervient dans les meilleurs délais en cas de dysfonctionnement. La TMA permet aussi de bénéficier de conseils avisés pour adapter et optimiser le SI, et ainsi éviter les bugs ;
  • une augmentation de la productivité : externaliser la gestion du SI permet de se recentrer sur son cœur de métier et donc d’augmenter la productivité de l’entreprise.

 

Quand mettre en place la TMA dans l’entreprise ?

 

Parfois, certaines entreprises décident de mettre en place la maintenance applicative suite à l’installation d’un nouveau logiciel. En réalité, la TMA peut être mise en place à n’importe quel moment de l’année. Elle est ouverte à toutes les sociétés souhaitant améliorer et optimiser la fonction informatique.

 

Comment mettre en place la TMA ?

 

La maintenance applicative est proposée par des sociétés expertes en gestion du système d’information. Les responsables d’entreprise peuvent prendre en contact afin d’exposer leurs besoins et bénéficier d’un devis. Une fois les besoins évalués, les solutions proposées et le contrat d’infogérance signé, la TMA offre la prise en charge :

  • de la gestion des systèmes d’information ;
  • de la maintenance quotidienne des soucis informatiques de la structure ;
  • de la correction des bugs en lien avec l’utilisation de logiciels, de progiciels de gestion, d’applications et autres CRM.