Nous suivre

Utilisation de la fonction caméra de l’aperçu privé de Teams dans les réunions

Facebook
Twitter
LinkedIn

 

 

 

Fausses protestations à propos d’une fonctionnalité de Teams.

Dans ce qui ne peut être décrit que comme une tentative vide d’appât à clics pour générer quelques pages vues, le 7 mars, un site Web (que je ne désignerai pas) a postulé que la fonctionnalité de caméra d’aperçu privé de Teams pourrait compromettre la vie privée des utilisateurs. Qualifiant la fonction de « défectueuse », le site a rapporté à mots couverts que l’utilisation de l’aperçu privé « pourrait compromettre la vie privée des utilisateurs en exposant leur vidéo lorsqu’ils n’y sont pas préparés ». 

 

Utilisation de l’aperçu privé

Au début, j’ai pensé que le post était une blague. Puis j’ai réalisé que l’auteur était sérieux. Le problème se concentrait sur la fonctionnalité où, si vous utilisez l’écran de bureau et que le flux vidéo est désactivé, le fait de déplacer la souris sur l’icône de la caméra amène Teams à afficher un aperçu privé de votre flux vidéo. La fonctionnalité répond à un problème couramment ressenti par les utilisateurs, à savoir comment savoir ce que les autres verront s’ils activent leur flux vidéo dans une réunion. L’aperçu permet à l’utilisateur d’activer un effet d’arrière-plan comme le flou ou une image d’arrière-plan (si la politique l’autorise) pour voir à quoi ressemblera son flux vidéo s’il est activé pour la réunion. Personne d’autre dans la réunion ne voit l’aperçu vidéo. Il est privé et uniquement exposé si l’utilisateur décide d’activer la caméra.

 

Problèmes cités

Le rapport indique que les utilisateurs pourraient exposer la vue de leur caméra s’ils partagent leur bureau et déplacent la souris pour révéler l’aperçu. Une autre partie du problème signalée est celle où vous donnez le contrôle à une autre personne et qu’elle déplace la souris sur la caméra. Tout cela est vrai, mais Teams fonctionne comme prévu. Je suppose que vous pourriez être surpris et contrarié si vous étiez en petite tenue ou si vous n’étiez pas préparé à l’apparition d’un aperçu, mais quelle est la probabilité que cela se produise dans la pratique ? La circonstance atténuante est que l’aperçu est une petite vignette plutôt qu’une vue complète de la carte de participant. En outre, la plupart des gens partagent une fenêtre d’application plutôt qu’un écran complet. Le partage du bureau complet expose d’autres problèmes potentiels de confidentialité, car vous ne vous rendez pas compte de ce que les autres personnes vont capter à partir de ce qui est affiché. Il est toujours préférable de limiter ce que vous partagez à quelque chose comme une présentation ou un document. Et lors du partage d’une fenêtre, l’aperçu privé n’est pas visible, car il ne s’agit pas de l’application partagée.

 

Bon d’avoir des aperçus

Le rapport suggère que Teams devrait désactiver la fonction d’aperçu privé lorsqu’un utilisateur partage son écran. C’est une suggestion raisonnable. Maintenant, si seulement Microsoft n’avait pas mis en boîte User Voice pour leur permettre de faire cette suggestion.