Nous suivre

Vidéosurveillance : une protection facile à contourner ?

Facebook
Twitter
LinkedIn

La vidéosurveillance est un système faisant appel à des caméras que vous pouvez installer pour surveiller vos biens et votre logement (ou tout lieu vous appartenant). Également appelée vidéoprotection, c’est une solution sécurisée et difficile à contourner. Plusieurs variétés de kits de vidéosurveillance sont disponibles pour vous offrir le niveau de sécurité souhaité. Quelles sont les caractéristiques de ces kits de vidéosurveillance idéaux et sont-ils si difficiles à contourner ?

Qu’est-ce qu’un kit de vidéosurveillance ?

Les kits de vidéosurveillance sont composés de l’ensemble du matériel nécessaire pour assurer la télésurveillance d’une maison, d’une entreprise ou d’un lieu public. Ils sont faciles à installer et contiennent généralement les éléments suivants :

  • 2 à 64 caméras dômes ou tubes de 1 à 12 mégapixels,
  • 1 enregistreur NVR ou XVR,
  • 1 disque dur dédié à la vidéosurveillance,
  • 1 switch POE,
  • 1 à 4 autocollants de signalisation,
  • 1 écran ou moniteur,
  • 1 à 9 câbles coaxiaux ou Ethernet RJ45.

D’autres modèles non filaires utilisent un réseau wifi, et ne nécessitent pas de câbles entre l’enregistreur et les caméras. Si vous cherchez davantage de renseignements, vous trouverez des informations sur une large gamme de kits de vidéosurveillance sur europ-camera.fr, de manière à optimiser votre système de télésurveillance.

kit de vidéosurveillance

Comment fonctionne un kit de vidéosurveillance ?

Une fois les caméras fixées sur les murs, aux plafonds ou à d’autres endroits stratégiques de la maison, elles sont reliées à l’enregistreur NVR ou XVR. Pour les kits de vidéosurveillance analogiques, le raccordement est fait avec des câbles coaxiaux. En ce qui concerne les kits de vidéosurveillance IP, il faut des câbles Ethernet RJ45. Les caméras des modèles sans fil sont quant à elles alimentées électriquement, et reliées à l’enregistreur grâce à une connexion wifi.

Ces caméras installées à l’horizontale ou à la verticale, et captent les images en fonction de leur champ de vision. Certains modèles de caméras motorisées peuvent ainsi bouger seuls, avec des rotations à 360°, tandis que d’autres sont pilotables à distance. Dans tous les cas, cela permet d’avoir une vision complète du lieu, et rend votre système de télésurveillance particulièrement efficace. Aucune zone ne peut plus échapper à l’œil des caméras.

Les images filmées par les différents objectifs sont transmises à l’enregistreur en temps réel. Ce dernier, comme son nom l’indique, sauvegarde toutes les séquences vidéo sur un disque dur intégré, dont la capacité peut atteindre 2000 Go. Selon ses réglages, l’enregistreur effectue des enregistrements soit en continu 24h/24, soit sur des plages horaires définies, soit en cas de détection de mouvement.

Généralement, cet enregistreur est connecté à un ou plusieurs moniteurs fixes. Il peut aussi être relié à une box internet grâce à un câble RJ45. Une application installée sur votre smartphone, tablette ou ordinateur portable pourra alors établir la connexion, pour visionner les images et gérer en temps réel l’ensemble du système.

Quel kit de vidéosurveillance choisir pour mieux sécuriser sa maison ?

Optez pour un kit de vidéosurveillance qui vous donne la possibilité de visionner à distance et en temps réel des images HD captées par les caméras sur votre smartphone, tablette ou ordinateur. Si vous souhaitez que votre système de protection soit plus difficile à contourner, choisissez un kit avec un plus grand nombre de caméras, de façon à couvrir l’extérieur et toutes les pièces importantes du lieu à protéger.

L’important est d’avoir des caméras anti-vandalisme, conformes aux normes d’étanchéité IP 66 ou 67. Les caméras capables de fournir des images en HD et équipées de LEDs infrarouges sont à privilégier, car elles permettent de voir tout ce qui se passe, de jour comme de nuit. Il est donc bien plus compliqué d’entrer dans un lieu protégé par la télésurveillance.